• 1 an 
  • 1Minute de lecture env.
  • 136Lectures récentes
10
(1)

Préférer observer, et pour mieux m’en nourrir,
Ces regards se chercher, et ses lèvres se sourire
A ce pauvre mendiant, le bras accusateur
Demander de l’argent et raviver mes peurs

M’imprégner de soleil, accueillir sa lumière
Accorder mon éveil à celui des primevères
Dois-je effacer le froid, de ce reste d’hiver
Qui me râpe les doigts, tue sûrement la misère

De la vie le bonheur, préférer retenir
D’ailleurs si la douleur, tentait de concourir
Un instinct de survie, mettrait sur le podium
La beauté de la vie, acclamée par les hommes

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x