• 1Minute de lecture env.
  • 27Lectures récentes
9
(4)

Eugène est nommé capitaine

D’une armée hétéroclite

Des seaux en fer blancs bien alignés

Des sacs noirs, jaunes, verts olive en rangs serrés

Des contenants de plastique pour la musique

Des anses et des pédales en métal

Des corbeilles ajourées

Pour les boulettes de papier

Des bacs dans le fond du potager 

Pour les épluchures, les moisissures, les flétrissures, la pourriture

Des containers pour tout trier

Du vert pour le verre

Du jaune pour les emballés

Du bleu pour les souillés

Eugène n’est pas sans-gêne

Mais il est à la peine

Et Eugène se démène

Vide les décharges

Nettoie les plages

Eugène est toujours à la traîne

Les trottoirs sont des crottoirs

Les parkings des cendriers

Les déchetteries débordent 

De cartons, de bidons, de bouchons, de paillassons

De journaux, de pianos, de rouleaux, de rideaux

Les camions d’Eugène font fureur à la maternelle
Et rugissent à l’aube quand Paris s’éveille.

 

 

 

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 9 / 10. Nombre de votes : 4

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

    Partager ?

    9
    0
    L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x