• 1Minute de lecture env.
  • 5Lectures récentes
0
(0)

Dans un néant de glace, lentement, englouti,

Il jette avec douleur, soudain, un sombre cri.

Il se laisse glisser lentement, ironise

Sur l’échec cuisant dans lequel il s’enlise.

Il aurait préféré rester dans l’ignorance

D’un diagnostic cruel aggravant sa souffrance.

La sentence est tombée, il se sait condamné

Dans quelques mois, peut-être, ou bien même une année.

Ses membres sont figés, sa tête est douloureuse,

Il attend, impuissant, cette grande faucheuse.

Il cesse de lutter et se laisse envahir

De désespoir amer, allant jusqu’au délire.

Il ne voit pas l’oiseau au bord de la fenêtre

Qui chante le printemps tout proche en train de naître.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x