• 2Minutes de lecture env.
  • 5Lectures récentes
10
(1)

– En plein solo du Barbier de Séville!  Une dissonance épouvantable!

Impossible de passer outre… la saison est fichue!

– Allons, allons… Il faut raison garder! Une boule de poils se sera formée dans sa trachée  jusqu’à produire ce bruit, certes incongru, mais néanmoins tout ce qu’il y a de plus naturel.

Nul flux sans reflux!

Le musicien était outré. Son oreille à jamais émoussée, ne se remettait pas de l’affront. Un spectacle préparé depuis  dix-huit mois, entaché en une demi seconde… Et cet extravagant, qui de toute évidence n’y connaissait rien à l’affaire, venait lui expliquer avec condescendance que tout cela n’était que broutille et problème de ventilation.

– Votre baryton a inspiré de l’air? La belle affaire!
Il est logique qu’il ait eu besoin d’en expirer également !

– Voyons monsieur, je ne vous parle pas d’un simple bruit incongru, mais  d’une effroyable éructation en plein solo, un soir de première ! Enfin, rendez-vous compte!

Et puis, quoi?

De quelle boule de poils, parlez-vous? Nous ne parlons pas d’un chat qui n’aurait pas eu accès à de l’herbe à chat, mais bel et bien d’un chanteur d’opéra… Comment voulez-vous qu’il ait pu avaler suffisamment de poils pour se bloquer la trachée ?

– C’est une bonne question. Et j’ai ma petite idée…
 Nous sommes à l’opéra, n’est ce pas? 
N’y a t’il pas là,  toutes sortes de petits rats?

– Franchement, je ne vous suis pas… 

Au mois d’avril , toute bête change de poils. Il est donc fort probable que les rats en ait fait autant.

Votre  baryton aura donc juste ventilé au mauvais moment!  

Et l’extravagant ajouta, moqueur :

Peut-être faudrait- il songer à l’avenir à mettre de l’herbe  à baryton dans les loges pour les futures représentations… 

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

1
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x