• 3 semaines 
  • 1Minute de lecture env.
  • 30Lectures récentes
10
(3)

Sa mère s’effraie devant autant de moqueries,
pour elle, son petit n’est pas une bizarrerie.
Il est le rayon de soleil de son existence,
et plus que jamais, elle a besoin de sa présence.

L’enfant se moque de cet étonnement,
et il se rit de cet acharnement.
Pour lui chacun de nous à sa place,
ne sommes nous pas tous de la même race ?

Si d’un peu de chair, nous avions un pourboire,
nous serions plusieurs à le vouloir.
La différence ne doit pas être une impertinence,
ensemble soyons pour l’indulgence.

Oh ! Leurs mots douloureux sont dits tant de fois,
se taire, il est nécessaire quelquefois.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 3

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

5
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x