AlgoMuse Éditeur associatif
5
(1)

La chaleur est suffocante, pas le moindre soupçon de brise. Le sable brûlant longe une mer d’huile. Voilà la plage la plus dangereuse du littoral. Ne vous aventurez surtout pas dans les dunes plantées d’oyats en quête d’ombre car là est le danger. Vous pourriez déranger la nature …

Les marins qui pêchent au lamparo sur leurs pointus m’ont raconté. Quand le sable est déserté, après le coucher du soleil, des centaines de gnomes cachés dans les graminées dégringolent des dunes et envahissent la plage. Ils les ont vu de loin ces petits êtres menaçants à la mine chafouine sans jamais oser les approcher. Ceux qui ignorent la réputation de ce lieu courent un réel danger à flâner la nuit. Cette horde guerrière peut les entraîner au large. Les gnomes n’aiment pas les importuns. Cette plage leur appartient.

Les nuits de pleine lune les nains de jardin se joignent à eux et tous font la fête jusqu’au petit matin. Quelquefois, un nain est adopté par la communauté et passe une vie heureuse dans les dunes.

0

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?