• 1Minute de lecture env.
  • 63Lectures récentes
10
(6)

En ce mercredi, le tailleur de pierre sourit :
Contacté par une jeune femme au cœur meurtri,
Il devra sculpter la plus belle des effigies
En hommage au décès de son meilleur ami.

« Sans fleurs ni couronne » les parents ont précisé !
Tout son corps a tremblé, ses larmes ont déferlé.
Après des mois d’un violent chagrin éprouvé :
Elle vient solliciter le maître incontesté !

Ce dernier s’empresse de la réconforter :
Promets une magnifique statue pour la rentrée !
Le sourire angélique, la dame s’est envolée.
Marbre, ciseaux, burins doivent être préparés

Pas question d’être à la bourre pour cette livraison !
L’esprit agile de l’homme est en ébullition :
Pointe, maillet, gradine, rifloirs multifonctions
Sont opérationnels, méritent son attention.

Des heures entières, les instruments voltigent entre eux
Sous les mains agiles de l’artiste prestigieux
Les passants, les bedeaux, les enfants et les vieux
Admirent tant de dextérité, saluent ce Dieu !

Septembre est là : l’objet d’art de tous les émois
Exhibe ostensiblement son corps délicat
Attendant patiemment le jour ou la femme viendra
De toute sa reconnaissance le serrer dans ses bras !

 

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 6

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

10
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x