• 11 mois 
  • 2Minutes de lecture env.
  • 97Lectures récentes
10
(3)

Comment veux-tu que je te parle chiffons alors que je n’ai que la soie en tête ? Sa légèreté, sa douceur… Je voudrais t’inviter à, comment dire ?

La soie des pétales de fleurs. La soie du cœur.

Les as-tu vus toi aussi, les pétales, voler tels des papillons blancs silencieux et précieux ? As-tu vu tous ces cœurs au vent sur fond de ciel bleu avril ?

Viens sur ce chemin, au détour de ce virage. Vois tous ces arbres en bourgeons. Et lui, juste là, regarde-le bien ; oui, le seul qui soit déjà en fleurs. Un bonheur de le voir donner l’élan… Discret, mais unique.

Marche vers lui. Lève les yeux. Regarde-le. Ressens son ampleur. Respire son parfum. Quelques pétales se détachent de ses branches et se posent devant toi. Attend un peu. Laisse la brise caresser ton visage et ton cou. Inspire… Petite joie deviendra grande…

Ton cœur s’ouvre. Tu découvres ce nouveau paysage : une route de campagne sur fond de ciel clair avec un halo de flocons blancs qui volent en une immense courbe vivante. Tels des oiseaux en mouvement. Tu es au centre. Les pétales t’entourent de leur tourbillon soyeux. Écoute leur message : ils te saluent, te bénissent et te remercient d’être qui tu es, là, maintenant, ici.

Reste sous la neige de printemps. Laisse-toi faire par les ondulations. Laisse ton âme frissonner de plaisir et d’impatience. Jouissance du cœur qui explose de joie. Sourire aux lèvres et regard pétillant. Les pétales t’emportent dans leur dimension éphémère et légère. Ressens ces secondes et souviens-t-en pendant des heures…

Je ne suis qu’une enfant qui prend doucement écorce et je t’invite à vivre ce moment qui n’a pas d’âge.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 3

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

7
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x