• 1 an 
  • 1Minute de lecture env.
  • 174Lectures récentes
10
(3)

Je suis une “bouffarde”, comme les chantait si bien Brassens.

Fourneau marbré de bruyére doublé d’écume blanche.

Je somnolais depuis des lustres dans cette morne vitrine d’un bar-tabac-PMU provincial, entre frangines et briquets, entre montres et cendriers, lorsque la gamine est entrée et m’a délivérée.

Quatorze ans à peine, elle avait l’air bien décidé.

De ma geôle j’ai été extirpée puis avec un paquet de tabac Clan mielleusement parfumé, je fus empaquetée.

Tout son argent de poche pour son père elle venait de claquer car de moi il avait par trop longtemps rêvé.

Deux semaines plus tard, il cessa de fumer: sa pipe il avait cassé…

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 3

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

7
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x