• 1Minute de lecture env.
  • 88Lectures récentes
0
(0)

Sur les chemins qui furent les miens,

J’ai commis maintes erreurs,

Pourtant me suis-je trompé si souvent ?

J’ai pris des sentiers que je croyais bien connaître,

Mais je me suis laissé abuser

Par ce que je croyais être le bonheur.

De jour en jour la routine faisait son chemin,

Il n’y avait plus la satisfaction du jour qui se lève.

Par habitude sans doute

J’ai demandé souvent  à des vins capiteux

D’apporter des réponses aux miennes amertumes,

Je n’en ai jamais reçu.

Comme des papillons errent en flamboyant

Je me consume en illusions,

Faisant de chaque journée

Une de plus à passer.

Vos compliments ne sont que futilités,

Mais en vous se mire mon orgueil.

Fausse modestie, et bienveillance de façade

Me servent de trompe-l’œil à votre bêtise.

Aujourd’hui vous m’adorer mais demain?

Je ne suis que de l’éphémère,

De la poudre aux yeux.

Je suis celui qui fait de vous ce que vous êtes :

Je suis votre attaché de presse

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x