• 2 mois 
  • 2Minutes de lecture env.
  • 53Lectures récentes
10
(1)

Et Lacan tique!

Ella Kant (qui prétend descendre d’un neveu du célèbre philosophe),véritable icône de la mode des années 60, partage sa vie avec le jeune et brillant mathématicien poète G.P. Reyques.

Ils se sont rencontrés au cours d’une cérémonie secrète de la secte des Zoulipistes à laquelle P. Reyques vient d’adhérer.

Après quelques mois de vie commune, G.P. décide de consulter le fameux psychanalyste Jacques Lacan, car, lui dit-il:

“ma compagne veut me faire partager certaines de ses phobies, dont la simple évocation suffit à déclencher chez moi un violent hoquet.”

Lacan sort un petit magnétophone et demande à son patient d’énumérer ces phobies, d’un trait.

P. Reyques s’exécute:

“Ella Kant, hic…

hait l’acanthe, hic…

et laque en tiques

et lac antique

et “la” quantique

L.A. cantiques.”

***************

Et Lacan tique!

En écoutant la bande et en tenant compte des explications de G.P., Lacan en déduit que mademoiselle Kant ne supporte pas:

– Le motif feuillu des chapiteaux corinthiens.

– La peinture brillante, bio, élaborée à partir de parasites animaux.

– Le lac du Bourget, déjà fréquenté du temps des Romains.

– Le la baroque(415)contrôlé par un oscilloscope cathodique à phases discontinues (une des applications de la théories des quanta).

– Les gospels et negro-spirituals chantés à Los Angeles.

 

Lacan, relit ses notes. Soudain, pris d’un doute, il se gratte la tête, cligne des yeux et s’interroge: “G.P. Reyques ne se serait-il pas payé ma poire? N’aurait-il pas agi sous une contrainte imposée par sa secte , qui cherchait à l’éprouver?”

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x