• 5 mois 
  • 2Minutes de lecture env.
  • 103Lectures récentes
10
(4)

L’académicien avait disparu la veille de Noël et l’inspecteur s’interrogeait sur le bien fondé de l’achat d’un vélo électrique pour son épouse qui ne goûtait pas le sport en plein air.

Elle était plutôt du type « Pilates à domicile », ou éventuellement Yoga en salle. Une frileuse quoi… D’autant plus que malgré le réchauffement climatique, Noël continuait à tomber en hiver, et la pluie s’avérait froide comme jamais.

– Et le lien?

– Quel lien?

– Et bien le lien entre la disparition de l’immortel et le cadeau de l’épouse frileuse!

Ah oui, ce lien… eh bien, il n’y en a pas. 

Il faut dire que lorsque l’on est inspecteur, il faut savoir cloisonner. Ne pas tout mélanger. Interpréter les faits indépendamment les uns des autres, quitte à trouver un faisceau d’indices menant au même point.

De toutes façons, la disparition d’un académicien, la veille de Noël n’allait pas perturber la réflexion de l’inspecteur. Il tombait sous le sens que si l’homme sage avait disparu à cette date précise, c’était très certainement de son plein gré. Personne n’allait enlever un profil pareil.

Qui donc irait s’encombrer d’un immortel pour les fêtes? De quoi plomber votre repas de réveillon! 

D’ailleurs, la fouille de l’hôtel particulier de l’académicien allait en ce sens – Pas une trace d’infraction. Tout était à sa place, y compris la documentation complète des ateliers très renommés de « la petite reine à bicyclette», vantant les mérites de ses nouveaux modèles électriques. 

A la vue du catalogue, un signal d’alerte s’allumait alors dans l’hémisphère gauche du cortex cérébral de notre enquêteur..

Et si notre sage n’aimait pas le sport en plein air, lui non plus?

Et s’il était frileux, lui aussi!  

Et si l’idée même de faire du vélo le rebutait au point d’en prendre la fuite…

C’était un début de quelque chose… ou peut-être pas… mais dans le doute, l’inspecteur trancha. Il clôtura le dossier  par un coup de tampon  « disparition volontaire d’adulte consentant » puis s’affaira à trouver un cadeau mieux adapté aux goût de son épouse.

Manquerait plus qu’elle disparaisse elle aussi avant d’avoir pris le temps de cuisiner la dinde!

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 4

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x