• 1Minute de lecture env.
  • 38Lectures récentes
9.8
(4)

Comme des papillons

Sous le feu mal éteint qui couvait dans la nuit
J’ai balayé les cendres et me suis endormie
Avec un espoir fou de tout recommencer
De renaître un instant, aimer vivre et rêver
Me plonger dans l’ivresse en joyeuses errances
Et d’instants de bonheur émaillés d’insouciance

Sous le feu mal éteint qui couvait dans la nuit
Une ombre s’approcha, me frôla et s’enfuit
Je n’ai pas reconnu l’âme sœur égarée
Qui saurait tendrement venir me consoler
Et de mille étincelles ranimer la flamme
L’aube naissante a fait évaporer le charme

Comme des papillons, errent en flamboyant
Des songes doux amers cruels et lancinants
Des regrets éphémères et puissants souvenirs
Qui ne manqueront pas un jour de se ternir
Et se noyer au fond de dangereux méandres
Et sous le feu éteint il restera des cendres

Moyenne obtenue : 9.8 / 10. Nombre de votes : 4

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

5
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x