• 1Minute de lecture env.
  • 23Lectures récentes
9
(1)

Ô poètes sacrés, échevelés, sublimes

Vous soufflez un vent nouveau

Dans l’espace étroit des politiques

Vous mélangez les points d’interrogation

Vous bouleversez la langue

Pour mieux l’habiter

Ô poètes passeurs, messagers, créateurs

Vous enrichissez la compréhension du monde

Vous vous adressez à toutes les intelligences

Celle de la main, du cœur et de l’esprit

Ô poètes précurseurs et novateurs

Vous libérez nos sens

Vous nous donnez le goût de l’inconnu

Vous donnez de l’intensité à nos battements de cœur

Vous nous donnez la joie du poème

Ô poètes de la merveille et de l’éclat

Vous bousculez la pleine confiance

Vous enfoncez le dard du doute

Vous écrivez avec votre chair et votre sang

Ô poètes de l’instant, de la terre, du ciel

Vous ébranlez nos certitudes

Vous démolissez les pierres de nos savoirs

Ô poètes rebelles, engagés, dérangeants

Vous faites l’éloge de notre complexité, de notre multiplicité

Vous nous mettez devant l’étrange et le mystère

Ô poètes invisibles et inaudibles

Vous écrivez le bruit du ciel

Vous interpellez le cœur de l’homme

Vous dévoilez le secret de nos vies

Vous ouvrez nos yeux sur le monde.

 

 

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 9 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x