• 1 mois 
  • 1Minute de lecture env.
  • 29Lectures récentes
10
(1)

En âme et conscience

Tout s’illuminait, l’ombre et le brouillard obscur,

Dans une scène d’horreur

Face à une jonché de vies ôtées

Par l’homme et sa violence.

 

Terne Tertre

Ronger par son allègre luxe,

À sacrifier l’innocence

En hommage au Tyran décharné

Que la dépouille que nous sommes

Ce monstre caché,

 

In fine,

dans la main par la texture

d’un baume ensanglanté.

Ce contre-poids qui se dérobe,

Nous délivrant d’une trop brève insouciance.

 

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x