• 1Minute de lecture env.
  • 47Lectures récentes
8.5
(2)

Je suis une corde rurale et ancestrale, de très grande qualité.

Depuis la corderie familiale, où l’on m’a fabriquée, jusqu’à ce soir d’automne où j’ai serré le cou du vieux fermier, il s’est passé bien des années.

De facture inusable, incassable, je menais les bêtes au champ et ai fait sauter et grimper bien des enfants.

Le jeune secouriste qui nous a décrochés et dénoués m’a sauvée.

Il était aussi plaisancier et, pour amarrer son voilier, m’a conservée.

Moyenne obtenue : 8.5 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x