• 4 mois 
  • 1Minute de lecture env.
  • 79Lectures récentes
10
(2)

Le sonnet qui dérogeait…

Sous la dent sans pitié du démon qui le mord,
L’homme se fait Shadock et combat ses Gibis.
N’acceptant moindre troc il étend son emprise
Jusqu’aux aires glacées du félon Pôle Nord.

Il en pompe, vautour, toute l’eau qui vaut or,
Et il part, sans détour, rejoindre son urbis,
S’écrouler chaque jour un peu plus sous la Bise,
Et du sang des glaciers…  fait minables trésors.

Un dessein animé, un dessin abîmé,
Un destin malmené… un défunt, annoncé ?
L’ennemi du climat, l’homme n’est pas vraiment :

Je déroge et déroge, s’agit-il de l’homme ;
Mais l’homme n’est-il pas, eh bien, finalement…
D’abord et avant tout, propre ennemi de l’homme !?

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x