• 1Minute de lecture env.
  • 38Lectures récentes
0
(0)

Nous sommes quatre inséparables, sans lesquels sa robe de soirée, si sophistiquée soit-elle, ne ferait pas rêver.

Moi, le collier de perles naturelles, je parle d’océans lointains et de mes reflets nacrés accroche les regards plongeant vers ses jolis seins légers.

Je suis le clou du spectacle, le gardien de sa nuque de déesse, la note finale et fatale, qu’elle ajuste avec grand soin de ses mains méticuleusement manucurées.

Mon frère le porte-jarretelle se fait plus discret. Il donne dans la dentelle mais il n’y a qu’elle qui le sait.

C’est sa secrète sensualité, son élégance pudiquement cachée, qu’à son seul élu elle décidera de confier.

Et puis il y a les jumeaux, les souliers vernis.

Brillant de tous leurs feux dans la lueur des candélabres, il sont le faire-valoir de ses jambes au magnifique galbe et la voie ouverte à de nouvelles amours.

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x