• 3Minutes de lecture env.
  • 32Lectures récentes
9
(1)

Bonjour

Je vous appelle aujourd’hui par urgence. Je n’y arrive pas. Il n’y a pas de solution ce soir. Je pense tellement à la fin, je n’arrive pas à passer outre de cette phase. J’aimerais avoir le goût d’aimer la vie, j’aimerais retrouver ce goût.

Une boule part de mon ventre et remonte jusqu’à ma gorge. Je n’arrive même plus à la faire sortir à travers des larmes. Je me retrouve impuissante, sans possible évolution, dans une impasse.

J’essaie de réfléchir à un moyen de m’en sortir. Faire une activité pourrait peut-être m’aider. Le problème est que je n’ai plus l’envie.

 

Je comprends ce que vous me dites là. Si je m’accroche ça passera mais je reviendrais forcément un jour à cet état qui ne me donne l’illusion qu’au fond personne ne peut m’aider, que je ne vaux rien à leur yeux.

Oui je veux mettre fin à ma vie ce soir.

Je veux dire plutôt que je veux mettre fin à cette boucle dans laquelle je me suis mise où parfois je ressens bonheur et parfois malheur. Ces instants où je remets tout en cause ne font qu’aggraver les prochains. J’ai l’impression que plus j’avance plus il m’est compliqué de m’en sortir. C’est pourquoi j’ai ce soir comme seule idée de vous quitter.

Avant je mettais ça sur d’évènements déplaisant de mon enfance. Maintenant je me rends compte qu’il ne s’agit que de moi. Je n’ai pas ou en tout cas plus ma place dans cette vie.

 

Je suis tout à fait en accord avec vous, ce soir je ne perçois que le noir de mon vécu. Il y a eu tellement de beaux moments, des moments de partage, de rire, de joie, alors pourquoi les ignorer. Mais si je devais faire le récit de ma vie ce soir, il ne serait que de la nostalgie. Il se peut que j’ai déjà vécu le meilleur et que quelque chose de meilleur m’attend ailleurs. Ce qui est certain est que là où je suis en ce moment rien ne peut faire que je sorte de ce néant auto infligé. Cette tristesse que je ressens si fréquemment est peut-être le signe qu’il vaut que je vous quitte, que plus rien de bien ne m’attend ici.

 

A vrai dire je crois que mes pensées ne sont plus en adéquation avec le monde qui m’entoure. Je n’arrive plus à être une personne qui peut se faire des amis. Ma vision des choses a tellement changer que j’ai l’impression d’être incomprise, ou d’être plutôt incompréhensible.

 

En réalité la philosophie de vie que j’ai décidé d’adopter c’est basé sur ce qui était le plus simple à réaliser pour moi. Cependant elle n’apporte aucun réconfort et aucun but de vie. Malheureusement j’ai l’impression qu’il est trop tard pour redevenir l’ancienne moi. La nouvelle moi n’est pas prête à cela.

 

Il est temps pour moi de raccrocher. Je ne sais pas si l’on se reparlera.

Merci de votre écoute et bonne soirée.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 9 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x