• 3 mois 
  • 2Minutes de lecture env.
  • 69Lectures récentes
10
(2)

Dérive

Las de sa générosité, choqué par l’ingratitude des familles qui pensent le remercier à bon compte avec des oranges laissées à son intention au pied du sapin, le Père Noël a littéralement pété les plombs.

Il est dans l’intérêt des familles de prêter attention aux évènements qui peuvent se produire dans la nuit du 24 au 25 décembre. Ce bonhomme si sympathique, qui parcoure des kilomètres dans le froid, crapahute dans les cheminées au mépris du danger, est devenu un dangereux personnage en modifiant totalement son concept. Finies les livraisons de poupées attendrissantes, dînettes, trains électriques, camions de pompiers, jeux éducatifs, cadeaux inutiles, etc… Les parents sont invités à vérifier la livraison et subtiliser, pour éviter de fâcheuses dérives, avant le réveil de leurs enfants au matin du 25, les colis suspects tels que :

– frondes, armes à feu, matraques, battes de baseball, jeux vidéos violents et sanguinaires, pour la formation de vos garçons à la violence
– smartphones pour utilisations douteuses et calomnieuses
– parfums capiteux, maquillages : armes fatales de séduction pour l’éducation précoce de vos petites filles chéries.

En effet, on apprend cette année, de source sûre, que notre Papa Noël, à l’air inoffensif, qui a fait rêver des générations, s’est muté en un dangereux trafiquant d’armes judicieusement choisies pour semer désordre, violence et dépravation dans notre monde déjà bien secoué. Pour preuve, nous vous présentons ce cliché que notre équipe d’investigation a subtilisé dans ses ateliers clandestins, sans doute destiné à une vaste campagne de publicité.
Soyons tous vigilants.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x