• 2Minutes de lecture env.
  • 41Lectures récentes
9.4
(5)

Moi, Sultan

Je m’appelle Sultan, drôle de nom pour un chien, me direz-vous, mais ce n’est pas moi qui l’ai choisi. Je vis dans une ferme. Gîte et couvert en échange d’une garde 24 heures sur 24. Croyez-moi, je ne suis pas un chien de ville qu’on promène dans les parcs autorisés à mon espèce. Non. Je vis avec poule, pintades, vaches, cochons, couvées … Et c’est tant mieux. Moins il y a de monde, mieux je me porte. Je n’ose pas imaginer les : assis – couché – gentil – rapporte – toute la journée comme ils infligeaient à mes parents. Dès ma plus tendre enfance, déjà sous le ventre de ma mère, j’ai appris qu’il valait mieux ne pas s’attacher aux hommes. Malheureusement, ce sont les hommes qui m’ont attaché. J’assure pourtant mon rôle à la perfection. Essayez donc de pousser le portail de la ferme ! Vous verrez de quoi je suis capable ! Je n’aime pas les curieux, les touriste, les fouineurs, et même le facteur avec sa casquette. J’intimide ! Je gronde ! Je montre mes crocs. Au besoin, je serre un mollet. Moi, méchant ! Non ! Je sais reconnaître les bonnes volontés. Tenez, prenez par exemple ma patronne : c’est elle qui me nourrit, alors en échange, je me laisse caresser, ça lui fait un petit plaisir … Et puis, elle me détache de temps en temps. J’attends un peu, après qu’elle soit rentrée dans sa cuisine, et là, à moi de jouer !  je me dégourdis les pattes en coursant ces idiotes de pintades et puis je reprends vite ma place avant que leurs cris ne la fasse sortir, et l’air de rien, les yeux doux, je mime l’attente d’une caresse. Ça ne marche pas à tous les coups, c’est un risque à prendre.
Si, par hasard, vous passez par là, vous dites ‘’Sultan’’ : je vous reconnaîtrai. Et vous pouvez aussi ajouter ‘’il est beau le chien’’. J’aime bien. Je me laisserai caresser.

Moyenne obtenue : 9.4 / 10. Nombre de votes : 5

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x