• 1Minute de lecture env.
  • 58Lectures récentes
8
(2)

Prétextant combattre l’angoisse à grands coups de vodka, elle s’était engouffré dans l’alcoolisme en toute conscience ; elle se détruisait à petit feu et c’est ce qu’elle voulait. Personne ne voulait, ou ne pouvait, comprendre son histoire. Plutôt que de rester seule avec  sa souffrance, elle préférait la partager avec sa bonne amie ” La bouteille “. Elle, au moins, la croyait et elle pouvait lui raconter en boucle sa vie rocambolesque, à tel point que l’envie de discuter avec, devenait de plus en plus vitale. Elle lui confiait tout, ses angoisses, ses peurs, ses désillusions, ses doutes, son mal être, …….enfin tout ce qui lui passait par la tête durant les moments où elle dérivait un peu. Et son amie très compréhensive, l’acquiesçait à chaque fois par de grandes rasades de son néfaste nectar. Chaque excuse était une raison valable pour renouer la conversation avec elle, comme se dire qu’elle ferait bien comme Sylvain Tesson et partir 6 mois, seule, au fin fond des forêts de la Sibérie en plein hiver près des lacs Baïkal pour vivre une expérience unique…….. là-bas elle chavirerait complètement avec leur boisson locale  La vodka !!!!!     

Moyenne obtenue : 8 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x