• 2 mois 
  • 3Minutes de lecture env.
  • 41Lectures récentes
10
(1)

Amies, Amis ;

A nous qui ne sachons pas comment finir convenablement un mois, Nous qui comptons jusqu’aux derniers centimes chaque jour du mois, qui devons nous serrer la ceinture alors que l’apports mensuel n’est pas encore arriver, A celles et ceux sacrifiant tout pour leurs enfants, leurs projets, où la vie est à crédits dans une maison ou dans la rue et a raison. Aura-t-on peur de la liberté ? Liberté de mettre non pas un voleur a la tire dans une prison mais les plus grosses crapules de ce monde dans le pire des goulags :  Simple fait de le dire est-il actes de séditions ? Disons plutôt constat amer ! Politique sourde et aveugle exprimant des chiffres qu’elle-même ne comprends pas, politique de suicide sociale nous jetant contre un mur en, NOUS populations d’un monde effarant et effrayer par l’orgueil et la toute puissance des Nations de l’injustices, persécutant de tarifications et de « lois soumissions » relatant leur étroit lien avec un fascisme qui avait disparu…avait ?

 

Non ! Il revient plus fort et déterminer par les guerres modernes non pas qu’économiques mais les conflits de sang, revanchards, éradications ethniques ou combats des religions.

Il sait, car colère gronde en toutes tout et tous. Et les générations de cynismes ne croyant qu’en l’éducation promulguer. Travailler plus pour gagner plus, certes mais pour la fièvre du peuple, ce n’est pas de simple enrichissement matériel dont elles nécessitent, c’est d’accessibilité aux besoins premier sans malaise, c’est d’accès à des soins de qualité, de toits sur leurs têtes, de les extraire convenablement sans blâme morale ou persécutions des poisons qui rodent, de grandir dans une notion de Paix Universelle.

Et là certains vont vainement sourire, jubilant a l’utopie d’une quelconque récupération politique. Pas un parti politique, pas un homme plus que l’autre, une femme de même plus qu’une autre, ne mérite plus de respect que d’autres. La base de tout bon relationnel : égalité, bon sens, dialogue et répétons-le encore il nous faut ENSEMBLE nous respecter l’un l’autre.

 

Alors messieurs et mesdames rois et reines de ce que vous-même avez engendrez par le sang de votre impétuosité. Quand allez-vous mettre un terme radical a votre souverainisme si cannibale, si arrasé par les pleurs des plus démuni(e)s ? Quand réaliserez vous que votre ennemi se trouve dans votre propre miroir.

 

Tout uniforme, drapeau, marche cadencer, mouvance politique sont taches de sang de tout étendards ou Hymnes…qu’en est -il de la vie ? Le monde se bat et lutte pour sa survie.

 

Je suis pour une Marche des peuples vers les peuples, des oreilles vers les plaintes, des mains se jetant à bras le corps pour un effort de PAIX.

L’avenir nous le rendra-t-Il ?

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x