AlgoMuse Éditeur associatif
5
(1)

Grimpé au plus haut de la grue, dans le ciel bleu d’été, le couguar feule, menaçant, et contemple le monde avec délectation à la recherche d’une proie

Tandis que dans les chauds quartier de la ville, au plus bas de l’échelle sociale, la grue fardée toise le passant. La langue de vipère du quartier intimide les marmots. Et la couguar dévisage avec convoitise les jeunes hommes indifférents à ses avances inconvenantes.

Encore une histoire de confusion des genres … un simple article peut tout changer …

Le cheval faisait aussi partie du défi du jour, mais il n’a pas voulu se mêler à ce monde un peu vulgaire, trop classe, le cheval !

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?