AlgoMuse Éditeur associatif
4.8
(15)

Abandonné aux turpitudes et réattendre la virtuelle confiance
Crucifié par l’incertitude qu’engendre la cruelle défiance
Je me tourne me retourne me cogne et m’éborgne
Je te cherche te recherche me perche ivrogne
Le vortex de l’apex les étoiles me cache
Et me réduit à grand coup de hache
À douter de tout ce que je suis
Enterrer tout ce que je fis
Renier blasphémer et
Crier et jeter et
Maudire et
Haïr et

et
Naître
Renaître
Renaître enfin
Et croire séraphin
Pouvoir balayer ce doute
Affronter l’ombre par la joute
Triompher de la sombre hésitation
Par la foi que le roi dans la divine onction
Que le roi de l’amour que je sus que je fus que
Tu… eus, dans le moi dans le toi dans le nous que
Les dieux dans les cieux jalousèrent et voulurent détruire
Le merveilleux adultère dans son auguste voilure !… reproduire.

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 4.8 / 5. Votants : 15

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?