• 2Minutes de lecture env.
  • 57Lectures récentes
10
(1)

Chapitre 15 – Sa charmante voisine

Une fois le café bu et les cannelés engloutis… la nouvelle semblait étrangement un peu moins lourde à digérer. 

La voisine de palier d’Eugène, qui venait juste d’emménager avait eu à coeur de partager ce qu’elle savait sur cet homme charmant  qu’elle n’avait côtoyé que trop peu de temps. Elle lui connaissait un profond attachement pour une certaine Violette.  La malheureuse femme avait dû partir assez précipitamment dans la maison de retraite des Mimosas pour raisons médicales. Il semblerait que cela ait poussé Eugène à devoir lui aussi, prendre quelques décisions hâtives.

– Les Mimosas? 

Victor est perdu, complètement démuni. Finalement il ne connait pas son père. Cet homme qu’il avait vu sombrer ces dernières années et dont il s’était un peu éloigné pour mieux se préserver, avait une vie privée bien plus riche que la sienne. Lui qui pensait que son père avait une vie tout ce qu’il y a de plus ordinaire…

Il entendait d’ici Sidonie lui dire une phrase du style:

– « et oui mon petit Tournesol, bien souvent les gens ordinaires ont une vie extraordinaire, et c’est pour cela qu’il faut les laisser la vivre à leur guise le plus longtemps possible! »

Sybille voyant Victor perdu dans ses pensées , pose sa main ferme et douce sur le bras du jeune homme et  tente de le rassurer:

  Détendez-vous, Victor. Nous allons aller aux Mimosas, tous les deux,  et nous y poursuivrons l’enquête. C’est plutôt positif tout cela. On avance!

Comment avait-il pu penser que cette commissaire était un élément super lourd? Elle, qui  au contraire était fiable et solide et qui, contrairement  à lui ne se désintégrait  pas en une milliseconde .

Cette femme est au contraire une force pure et confortable.

Le jeune homme est perdu et surtout il se sent éperdu. 

Précédemment dans «  la fleur de l’âge »😉: https://algomuse.fr/la-fleur-de-lage-chap1-ma-pie/

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x